Chatroulette: Défouloir d’une Génération de Cinglés !

Chatroulette: Défouloir d’une Génération de Cinglés !

Si Chatroulette n’est pas un réseau social, c’est certainement une expérience sociale en ligne. Lancé le 7 novembre 2009, le service reprend le concept de Omegle, à savoir la mise en relation au hasard de deux inconnus pour un chat. La roulette russe du chat. Mais il y rajoute une possibilité, est pas des moindres: la webcam.

Une interface austère et ultra simplifiée, aucune inscription nécessaire, aucun profil rébarbatif à remplir et rien à payer. Il suffit d’une webcam (on peut s’en passer mais quel intérêt alors?), de se rendre sur chatroulette.com et de cliquer sur Start pour commencer… l’expérience. A premiere vue, on pourrait penser que Chatroulette est une ode à la liberté, un espace d’expression libre et d’échange sans frontière entre des gens du monde entier qui partagent sur leur culture, leur mode de vie…


Revers de la médaille: permettez à tous le monde de se connecter, supprimez toute modération, rajoutez à tout ça l’anonymat et vous verrez tout de suite s’effondrer le niveau des échanges.  Car sous couvert d’anonymat, l’humanité du web revêt un tout autre visage… Et je ne parle pas d’une exception, puisque le bouton Next qui vous permet de zapper l’étranger sur votre écran pour le prochain, en plus de permettre un échange moyen entre 2 personnes de 7 secondes, vous permettra de voir défiler un sacré nombre de dérangés en une très courte période. On se retrouve au final avec une quasi majorité d’hommes, à la recherche des quelques filles présentent. Et même si malgré l’importance du problème soulevé par un reportage de Complément d’enquête cet extrait a bien fait rire le web, sur Chatroulette une nouvelle ligne est franchie. On se retrouve sans aucune sommation à croiser la route d’hommes à poil, une main sur le sexe et l’autre sur la souris, a appuyer sur le bouton zapper en espérant tomber sur… on ne sait plus vraiment.

Alors, parce qu’on vient de découvrir un service original à la côte de popularité galopante, on prend sur soi et on persévère, guidé par l’espoir: Tiens, des jeunes en soirée qui s’amusent sur le chat, on rigole 2 minutes. Next. Un penis. Next. Une autre pancarte Show boobs 4 Haiti, il en existe de nombreuses variantes. Next. Un mec dans le noir qui me menace avec un couteau, ça me laisse perplexe.  Next. Un penis. Next. Un vieux poilu sous une couette, malsain. Next. Un penis.  Next. Un doigt d’honneur, un type me montre ses fesses, je perd espoir. Next. Next. Next…

Ça y est, l’expérience est finie. On comprend vite que l’espace de liberté et de découverte idéalisé pendant 4 secondes est en fait le point de chute des exhibitionnistes, jeunes excités, frustrés insultants et de quelques curieux qui vont comme vous rire quelques minutes, comprendre que c’est tout ce qu’on peut prendre de Chatroulette, et ne plus y revenir. L’expérience sociale n’est pas au rendez-vous, ni dans la forme, ni dans l’intérêt. Dommage, mais prévisible.

Un Meme est lui naît sur 4chan. Se basant sur le service Chatroulette, il consiste à diffuser une image/vidéo drôle, effrayante, sexy ou choquante (ou alors comme ici demander aux gens de danser), faire un screenshot de la réaction du ou des internautes en face et de le mettre en ligne. C’est en général assez drôle, et le meme connait un gros succès (quelques screens du même sur Know your Meme et de quelques « originaux » le blog Chatroulolz)

Conclusion

Surveillez vos enfants quand ils sont sur le net, le monde Chatroulette est bourré de cinglés.

++

No related posts.



Tags Posté sous Outils, Viral by Elie_P

11 Commentaires. Et le vôtre?


Prenez la parole!

Name Votre message:
Email Site Web [NoFollow Free, c'est cadeau] * Je sais que vous avez quelque chose à dire

Comments links could be nofollow free.